Fabriquer un bouclier de combat

Avant de commencer

Les combats que nous pratiquons tous, que nous soyons expériementé ou débutants, que nous pratiquions sportivement ou en spectacle, sont tous risqués.
Rien n’est plus dangereux qu’un équipement qui casse en pleine action.
C’est pour cela que nous vous proposons notre tuto de fabrication d’un bouclier adapté au combat tout respectant une cohérence historique.
Bien qu’il soit adapté au gaulois, il est possible d’adapter les techniques en focntion des époques.

 Le matériel

Une bonne session de bricolage commence avec une bonne liste d’équipements !

 Il vous faut donc :

  •  Une planche de bois de 1200 x 600 x 10 mm ( taille moyenne d’un bouclier gaulois) 
  • De la cordelette environ 8mm de Ø
  •  Un drap de lin ou de la toile grossière
  • Un umbo circulaire (situation de l’éxemple) ou le kit umbo/spina
  • des clous forgés ( 2 à 6 suivant la configuration choisie)
  • 1 bande de rawhide d’environ 5 cm de large (2 suivant la longueur)
  •  Des petits clous facilement retirable
  • Un marteau
  • 3 petites vis
  • une perceuse/visseuse

 

 

 

  • une barre d’acier de 2 mm
  • Une grosse aiguille
  • De la grosse ficelle
  • Un petit morceau de bois de 15 cm de long et de Ø 3cm
  • Une chute de peau de mouton
  • De la colle à bois résistante à l’humidité
  • Des spatules
  • Un truc qui coupe ( cutteur ou ciseaux)
  • Un crayon
  • Une calculette
  • Des pansements; désinfectants, des bandes, de l’alcool ( pour le morale), un téléphone avec le 15 et le 18 d’enregistré, du doliprane (au cas ou le calcule fait chauffer les boyaux du dedans la tête!) et un bisous magique ( à n’utiliser qu’en cas d’extrême urgence)!

 Optionnel :

  • Des pigments naturels
  • de l’huile de lin
  • Ou de la peinture acrylique
  • Des pinceaux

 

Bon ! on va pouvoir y aller

Et pour ceux qui souhaite imprimer le tuto, 

téléchargez-le ! 

 

Traçage des repères

Sur notre planche de contreplaqué, nous allons commencer par tracer les axes de longueur et de largeur

Préparation de l'élipse

Nous allons tracer une élipse parfaite de 120 cm de long sur 60cm de large.

Dans 1er temps il faut trouver l’emplacement des 2 foyers. Pas de panique! on va vous aider !

Avec votre calculette il faut appliquer la formule :

Distance foyer – centre = [ √ (H/2) 2 – (L/2) 2 ]

avec :

√ = racine carrée. Ici, elle couvre toute l’expression qui la suit
H : longueur, ou hauteur, comme vous voulez. Bref, la cote la plus grande
L = largeur de votre bouclier

Par exemple :

Pour un bouclier de 80 cm de haut et de 60 cm de large,
On divise la hauteur par 2 : 80/2 = 40
Puis on divise la largeur par 2 : 60/2=30

On calcule ensuite la distance entre le centre et chacun des foyer s = √(40 2 -30 2 ) =  26,5 cm

Repporter la distance de 26,5 cm des 2 foyers à partir du centre du plateau et planter 1 clou à chaque point.

Tracer de l'élipse

Fixer la cordelette à chaque clou de façon a ce qu’elle forme un angle droit sur l’axe de la largeur puis tracer l’élipse.

Tracer le reste des repères

Maintenant que la forme du plateau est faite, il faut tracer le trou de passage de la main.

découpe du plateau

A l’aide d’une scie sauteuse ( ou d’une scie à main, ça c’est vous qui voyez.), découper le plateau et le trou de la main et pas la main tout court ! on va en avoir besoin pour la suite.
Oui ! alors, je vois certains me dire ” et le cutter?? Je vous le déconseil fortement sauf si vous avez du temps, moi chuis pô responssable !! 

 

Armement du plateau

Bon ben voilà !! on à fait le plus gros !! Nannnn je rigole !! On a fait le plus facile ( sauf pour les maths!)

Nous allons passer à “l’armement du plateau”. C’est à dire que nous allons l’équiper afin d’être adapter au combat.

Sur la tranche, coller une corde à la colle à bois. Elle fera tout le tour du plateau. Le temps que la colle sèche, il est possible de la clouer. Mais attention à ne pas trop les enfoncer pour ne pas galérer au moment de les enlever.

 

Armement du plateau - détails corde

En détails, le collage de la corde. Chuis cool hein !

 

Armement du plateau - la suite

Une fois la colle sèche, retirer tous les petits clous ( si vous en avez mis ! sinon ça va être compliqué)

Nous allons appliquer un draps de tissus sur le plateau afin d’avoir un support de peinture fiable mais aussi éviter les éclatement du bois en cas de casse du plateau.

Comemncer par enduire le plateau de colle à bois. La couche doit être bien uniforme

 

Armement du plateau - la suite du revêtement

Appliquer la toile bien tendue( mais trop) et maroufler afin de chasser l’aire et se supprimer les plis. Si vous avez du mal n’hésitez pas à faire appel à Damido !

Refaire la même chose de l’autre côté du plateau. Découper le cercle centrale en pensant à laisser du tissus déborder afin de le rabattre sur le bord intérieur du trou. Laisser sècher

 

Armement du plateau - la pose des orles (optionnelle)

Si vous le souhaitez ( bien que je vous le conseil), vous pouvez installer des orles en haut et en bas ou tout autour du bouclier.

Il est possible d’utiliser du métal mais comme je suis pas forgeron, je me contente du rawide.

Dans une bassine d’eau chaude ( pas brûlante, rappelez vous, les mimines !) faites tremper les bandes de rawide afin de les assouplire.

C’est maintenant que vos cours de yoga vous vous être utile, sinon, un peu de valium ou le cri primale peuvent aussi faire l’affaire !

Après avoir mesurer ( et avant le valium) la longueur, découper la bande de rawid. Pacer là  sur la tranche du plateau. La corde placée prédemment va aider au positionnement. A l’aide des petits clous fixer le rawide. Ne pas hésitez à mettre des clous (comme si que c’était pas vous qui paye!) le but est d’éviter tous plis.

A chaque extrêmité vous pouvez découper les angles.

Armement du plateau - la pose des orles (optionnelle)-suite

Si vous en êtes là, bravo, vous avez passer cette difficile épreuve. Et ben c’est pô fini ^^

Le rawide est bien sec. A l’aide d’une perceuse ( avec ou sans fil, on s’en fou) percer de petits trous ( foret Ø3mm suffira). Puis coudre avec de la grosse ficelle le rawide. POur vous faciliter la vie, l’utilisation d’une grosse aiguille vous évitera de vivre une régression primaire ou au mieux de devenir fou !

Retirer les clous. Vos orles sont posées !! Yeaaaaaaaaaa !! 

La manipule 1ere option

Le plateau est presque prêt.

Il faut poser la manipule. Dans la ranno il a 2 façon de la poser. Par intégration dans le plateau ou par cloutage. Les 2 options saont aussi éfficace et sont même combinable.

Voici la 1ere : Par intégration.

Prendre une baguette de bois de 5mm d’épaisseur et de 4 cm plus longue que votre passage de main. Marquer son emplacement sur le plateau et creuser ce dernier afin que la plaquette s’intègre totalement.

La manipule 1ere option-suite

coller la plaquette.

La manipule 1ere option-suite

Placer en-suite une petite plaque de fer à l’arrière. Scotchez là et percer. Le tout sera tenu par les clous du umbo.

Il est possible d’enrouler de la corde autour de la poignée afin d’avoir une meilleur tenue.

La manipule 1ere option-suite

Le résultat en place.

La manipule 2 ème option

Sur une plaque de fer suffisament longue pour pouvoir être tenue par les clous de umbo, percer 3 trous et les bisauter.

Couper et travailler à votre convenance un morceau de bois de manière ace que sa longeur soit égale au diamètre du passage de main du plateau.

La manipule 2 ème option-suite

Visser la pièce de bois sur la barre de fer.

Vous pouvez soit fixer votre manipule telle que ou ajouter une couche de cuir sur l’ensemble

Décoration du bouclier

Là aussi 2 options pur la peinture.

Simple et rapide avec des peintures modernes

un peu plus longue mais plus rustique à base d’huile de lin et pigments.

La 1ère option :

après avoir dessiner la décoration utiliser de la peinture en pot directement sur le tissus

Décoration du bouclier-suite

La seconde option demande plus de temps.

Dessiner d’abord votre décors

Décoration du bouclier-suite

Préparer maintenant vos couleurs en mélangant dans l’huile de lin, du blanc de Meudon ( si vous en trouvez) et des pigments naturels.

Le blanc de Meudon donnera une couleur plus vive qu’une peinture avec uniquement du pigment.

La texture doit avoir celle de la pâte à crêpe. 

Diluer un peut votre peinture avec un peu de white-spirite et ajouter un tout petit peut de siccatif. Ce dernier facilitera le sèchage de la peinture.

En cas de plusieurs couleurs, commencer par la plus clair, Ou comme dans l’exemple, les grandes surfaces en 1er

Décoration du bouclier-suite

Maintenant on fait les détails

Décoration du bouclier-suite

Pour donner du relièf, j’ai créer une nuance de jaune plus foncée en mélangeant un pigment jaune plus foncé avec un peut de rouge afin de travailler les ombrés

Finalisation

Ca y est on arrive au but !!

Placer le umbo ainsi que les 2 clous qui vont aussi prendre la manipule.

Placer la manipule dans les clous et déformer les clous en les replantants sur le plateau de façon à solidariser le umbo, le plateau et la manipule.

clouer en suite le umbo dans les 4 autres derniers trous du umbo

Tatdaaaaaaa !!!!!

Ayéééé !! bravo !!!

Après 2Km de bandes, 8 litres de mercurochrome, 4 boîtes de pensements et 3 perfusions, votre boucliers est prêt pour le combat

Tatdaaaaaaa !!!!!

Pour ceux qui veulent placer une spina, téléchargez le tuto en PDF ^^