Téléchargements

L'association

Branno Teuta Signifie le peuple du corbeau ou la tribu du corbeau. Cet oiseau était le messager du dieu Lug. 

Dans la mythologie celte, Lug était le dieu de la lumière stellaire (et non solaire, qui était associé à Benelos). Il paraît en père de la création. Il est spécialiste de la communication et protecteur des arts. Sa fête est toujours célébrée  en Irlande au jour de la Lugnasad, autour du 1er Août.

Lug a pour emblème symbolique la lance, la harpe, le sanglier et la fronde, mais aussi plus trivialement la tige ou paille, le fil ou la corde, le crin ou le poil, le lien ou l'attache. L'importance de Lugos, *Lugus en Gaule et dans les régions anciennement celtes est attestée par un certain nombre de toponymes dont les plus connus sont Lugdunum (Lyon), Laon en France ou encore Legnica en Pologne actuelle.

Jules César, dans ses Commentaires sur la Guerre des Gaules tente de l'identifier au dieu latin Mercure et le présente comme le plus haut dieu gaulois : « Le dieu qu’ils honorent le plus est Mercure : ses statues sont les plus nombreuses, ils le considèrent comme l’inventeur de tous les arts, il est pour eux le dieu qui indique la route à suivre, qui guide le voyageur, il est celui qui est le plus capable de faire gagner de l’argent et de protéger le commerce. » Les historiens des religions, plutôt qu'une assimilation stricto sensu au Mercure romain, voient dans la description de ce Lugus Mercurius l’équivalent du Lug Samildanach mobilisateur des fonctions souveraines et artisanales.

Le corbeau était aussi l’emblême de la Morrigan (Grande Reine) irlandaise, chargée d'emmener au paradis les âmes des guerriers morts glorieusement au combat.

Type d'association :  Association loi 1091 fondée en 2004.

La Branno Teuta est située dans le Sud Est de la région francilienne, dans le département de la Seine-et-Marne. Sa position lui permet de bénéficier d’une place centrale dans une vaste zone (allant de Paris à Sens et d’Orléans à Troyes) au riche passé.
L’association a pour vocation de reconstituer la vie des hommes de la protohistoire du centre de la gaule (Senons essentiellement) entre le IIème siècle et la fin du Ier siècle avant notre ère (fin de l’époque gauloise et tout début de l’époque gallo-romaine).
Les membres de l’association ( tous bénévoles) s’efforcent de présenter des gestes de la vie quotidienne, du savoir-faire des artisans et des techniques guerrières gauloises. Notre travail de reconstitution et d’évocation s’appuie sur la documentation archéologique et l’interprétation des textes antiques, mais aussi sur des échanges avec les archéologues, les associations d’archéologie et les musées. Ainsi, les outils que nous utilisons, les objets que nous fabriquons et les techniques que nous présentons sont soit des répliques, soit fortement inspirés de modèles archéologiques ou le résultat d’expérimentations que nous menons.

La Branno Teuta se déplace dans toute la France et dans les pays limitrophes (Belgique, Italie, Espagne, Allemagne, etc) pour présenter la vie des gaulois au travers d’une mise en scène élaborée permettant aux visiteurs de se projeter dans cette époque. Nous intervenons habillés de vêtements gaulois représentant plusieurs couches de la société, au sein d’un campement constitué de tentes (en l’absence de sources sur les abris provisoires et/ou itinérants de cette époque, nous avons pris le parti d’utiliser des tentes dont le type d’assemblage nous permet de simuler une troupe en mouvement) autour du auvent et du feu communautaire.

Aujourd'hui la Branno Teuta compte une dizaine de membres permanents spécialisés dans l'artisanat (poterie, travail du cuir, bijoux, petite forge, fabrication du savon, tissage sur métier et plaquettes), dans les combats (duels et simulations de batailles avec manoeuvres) et différents aspects de la culture gauloise que les dernières avancées de l’archéologie nous permettent de restituer (écriture, sciences et techniques,…).

Qui sont les Senons

Le terme de Sénon signifie en langue celtique "Les anciens". Si leurs origines restent obscures, on sait, en revanche, où s'étendaient leurs terres. Leur territoire couvrait l'Yonne actuelle, le Sud de la Seine-et-Marne jusqu'à Melun et une petite partie du Loiret. Leurs voisins étaient les Carnutes à l'Ouest, les Parisii au Nord-Ouest, les Meldes au Nord, les Tricasses à l'Est et les Lingons au Sud.

Les Sénons étaient un peuple puissant et reconnu. Parmi leurs clients (peuples indépendants), on trouvait notamment les Parisii. On sait, grâce aux découvertes de monnaies que des routes commerciales étaient établies avec les Carnutes, les Rèmes, les Tricasses et les Leuques. On peut supposer que les Meldes et les Sénons étaient ennemis (ou du moins aucun échange commercial n'avait lieu entre eux), en effet, aucune monnaie des deux peuples n'a été retrouvée de chaque côté de la frontière.

Monais en bronze au corbeau

 

Peuple guerrier, les Senons ont marqué l'histoire par plusieurs faits marquants :

  • En 390 avant notre ère, le chef Sénon Brennos mène ses troupes au coeur de Rome et organise le pillage de la cité.
  • En - 54, le roi Cavarinos, mis à la tête des Sénons par César, est destitué. Acco lui succede et mène la révolte de -53. César le fera condamner à mort, ce qui engagera la grande révolte de -52 dirigée par Vercingétorix.
  • En -51, Le roi sénon Drappes poursuit la lutte contre César.

 

enseigne

Agenda de l'association

se_module_calendrier_93 - style=default - background=
<<   201610<20179 octobre >201711   >>201810
lu ma me je ve sa di
            1
2 3 4 5 6 7 8
9 10 11 12 13 14 15
16 17 18 19 20 21 22
23 24 25 26 27 28 29
30 31          
93201710