La fabrication de savon

Il est maintenant reconnu que les Celtes accordaient beaucoup d'importance à leur hygiène .V. Kruta mentionne dans son article "hygiène" la présence d'objets de toilette dans les tombes celtiques tant masculines que féminines, avec forces (ciseaux) et rasoirs pour les hommes et nécessaires de toilettes et miroirs pour les femmes. On retrouve aussi de petites forces pour tailler barbe et moustache, des arrache-tiques, cure-oreille, rasoir etc. Les femmes sénones ont adopté l'usage masculin chez les Grecs et les Etrusques du strigile.

Le linge n'est pas en reste. Avant Pline (Histoire Naturelle, XXVIII,191). Arétée de Cappadoce nous dit (cur.morb.diut.; 2,13) : "Les boulettes nitreuses des Celtes, qu'on appelle aujourd'hui Gaulois, avec lesquelles ils lavent leur linge, et nommées savon, lavent bien le corps humain". Ceci corrobore les connaissances d'Asclépiade de Prusse, le médecin de Cicéron, et plus tard de Gallien.

Fort de ses données nous avons décider nous aussi de réaliser une nouvelle expérimentation : La fabrication de notre savon

 

Voici, au téléchargement, notre processus de fabrication de notre premier savon.

 

Bonne lecture

Agenda de l'association

se_module_calendrier_93 - style=default - background=
<<   201706<20185 juin >20187   >>201906
lu ma me je ve sa di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30  
93201806