Fabrication d'une cotte de maille

Un peu d'histoire

La cotte de maille est une invention celte qui remonte au IV siècle avant notre ère. Plusieurs exemplairesGuerrier Vachères malheureusement incomplets nous sont parvenus du site de Corent en Auvergne et de  Ciumesti en Roumanie. La statuaire protohistorique permet néanmoins de se faire une idée plus précise de la forme de la cotte de maille. La représentation la plus complète est la statue de Vachères ( Alpes de Haute Provence ) datée de la seconde moitié du 1er siècle avant notre ère.

On peut supposer que l'invention de la cotte de maille est une évolution naturelle de l'armement passif. le linotorax et la cotte de cuir étant largement répandue comme l'atteste beaucoup de sources représentatives comme les statuettes de Roquepertuse, Entremont et Glanum. La coupe de ces deux type de protections étant très proche, on peut aussi supposer une combinaison des deux technologies en utilisant la cotte de mailles pour le corps et une plaque de cuir pour les épaulières.

 Les anneaux sont fabriqués avec un fil d'une section comprise entre 1,2 et 1,5mm pour un diamètre interne d'environ 6mm. Pour une cotte de maille complète ( avec épaulières) on compte, en moyenne, 15 à 25 000 anneaux pour un poids d'environ 5 à 13 Kg suivant la corpulence du porteur et le type de fil.

 

La fabrication

Si la réduction du minerais de fer est maintenant connue, l'étape de fabrication du fil pose encore des questions. La fabrication des anneaux est déduite grâce aux nombreuses reconstitutions déjà réalisées. Un système à manivelle reliée à un gabarit permet de réaliser des "ressorts". A l'aide d'un petit ciseau à métal, le forgeron découpe chacun des anneaux avant de les assembler.

Durant la protohistoire on peut supposer que la fabrication d'une cotte de mailles était le fuit d'un travail d'équipe. Pendant que le fil était fabriqué, un groupe réalisait les ressorts et découpait les anneaux et une troisième était chargée du montage. D'après le travail d'ACTA il y quelques années pour une expérimentation sur la manoeuvrabilité des protections passives de l'armée romaine pour laquelle il à été réalisé une vingtaine de cottes de mailles, un travail en équipe pour la réalisation des ressorts, découpage des anneaux et montage, permettait de réaliser une cotte de mailles en à peine 3 semaines à raison de 7h de travail par jour.

Le mode d'assemblage est assez simple. Un anneau central relie 4 anneaux périphériques. Des variantes se présentent avec 6 anneaux en 1 et d'autres avec les anneaux rivetés.

Dans notre cas nous resterons avec le modèle dit "standard" de 4 en 1.

Le travail de reconstitution

Comme nous sommes au XXIème siècle, nous n'allons pas nous gêner pour utiliser des outils de notre temps.

Matériel :

- Une perceuse

- Du fil de fer  ( pas mal de bobines )

- Une pince tenaille

- Une pince coupante

- Deux pinces à bec pour le montage

- Une boîte pour ranger les anneaux

- Cinq boîtes d'antidépresseur (pour la patience)

- Une paire de gants

- Un TRÈS bon canapé

- Beaucoup de  temps

Le plan de travail pour la création des anneaux se compose d'un cadre en bois dans lequel sont insérées 2 tiges de fer. Une est percée pour y fixer le fil et reliée à une perceuse, c'est le gabarit. La seconde est un tendeur qui permet de redresser le fil et ainsi d'éviter les chevauchements ou les doigts coincés.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le fil est inséré dans le petit trou puis la perceuse fait le reste. Attention, les gants sont fortement conseillés ( je dis ça, je dis rien ! )

 

On découpe le fil puis on recommence. Une bobine de 50m permet d'obtenir environ 15 ressorts

Bon ben maintenant y a plus qu'a découper les anneaux ( c'est là que le canapé entre en jeu !)

La prochaine étape est la préparation de l'assemblage. On prend les pinces à bec puis on ferme correctement un certain nombre d'anneaux (c'est là que les antidépresseurs entrent en jeu ). Cela prend un certain temps qui sera vite rattrapé au montage. Pour les plus patients, il est aussi possible de préparer d'autres anneaux ouverts.

Arrive enfin le moment du montage ( Youpiiii ! Dédicace pour Cintu ^^)

On ouvre un premier anneau et on y place 4 anneaux fermés. Voilà la cotte de maille est finie ( non je rigole !).

On obtient une sorte de petite rosace.

 

On considère maintenant les anneaux périphérique comme :

- 1, celui en bas à gauche

- 2, celui en haut à gauche

- 3, celui en bas à droite

- 4, celui en haut à droite

Vous suivez toujours ?

Un nouvel anneau est ouvert puis on l'insert dans les anneaux 3 et 4 enfin on ajoute deux autres anneaux fermés et on ferme notre anneau central. Voilà un nouveau rang vient d'être ajouté !

 

Bon ben maintenant à vous de jouer !

Voici le résultat avec 9200 anneaux.

Longueur : 73 cm / largeur : 32 cm

En quelques chiffres

Section du fil : 1,3mm

Longueur de fil pour un anneau : 24 mm

Poids d'un anneau : 0,2g

Pour la plaque déjà faite cela représente près de 220m de fer pour un poids de 1,8Kg

Sachant que j'en suis à environ 1/3 de ma cotte de maille, finie cela représentera  environ 27600 anneaux pour un poids d'environ 6Kg et 660 m de fil (chuis pas couché ! )

 

 

Agenda de l'association

se_module_calendrier_93 - style=default - background=
<<   201612<201711 décembre >20181   >>201812
lu ma me je ve sa di
        1 2 3
4 5 6 7 8 9 10
11 12 13 14 15 16 17
18 19 20 21 22 23 24
25 26 27 28 29 30 31
93201712